En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir plus
Recherche

Faculty Newsletter #6 - Impact on Academia 1/2

01 janvier 2018
Workshop Digital Marketing : édition 2018

Chaque année, le workshop RNB in Digital Marketing est organisé par des professeurs en marketing d’Audencia. Il réunit des chercheurs, des praticiens et des experts du marketing digital pour une journée de conférences, débats et rencontres, inédite en France. Focus sur l’édition 2018 qui s’est déroulée le 5 avril dernier.

De nombreuses questions vives du marketing digital ont été débattues lors de ces journées : big data, économie collaborative, réseaux sociaux, shopping à l'ère du digital, nouveaux usages, objets connectés, chatbots, technologie et vie privée… Le programme complet de la journée est disponible ici. Parmi les moments forts, Antoine Denoix, CDO et CMO d’Axa France, est venu partager les bonnes pratiques en matière d’investissements dans les initiatives data. Car comme il l’a rappelé, les désillusions sont fréquentes quand vient le moment d’évaluer leur retour sur investissement. D’après lui, il convient de respecter un principe fondamental : ce type d'investissements dans les data doit s’inscrire dans une logique de transformation des processus ou des modèles d'affaires, plutôt que dans le « simple » objectif de leur optimisation ; un point-clé pour éviter, selon ses propres termes, « la gueule de bois ».

Céline Del Bucchia, professeur de marketing à Audencia, a animé la table ronde sur l’économie collaborative, qui rassemblait Edouard Dumortier, Chief executive officer et co-fondateur d’Allovoisins, Marie Amiel, Responsable développement commercial et marketing de la plateforme d’auto-partage Marguerite, Margherita Pagani, Professeur de marketing digital à l’EM LYON, et  Raffaele Filieri, professeur de marketing digital à Audencia. Au menu : l’impact économique de l’économie collaborative en France, les motivations des utilisateurs des plateformes de l’économie collaborative et les stratégies de marketing utilisé pour la fidélisation de clients.

C’est Koen De Bock, professeur à Audencia, qui animait une deuxième table ronde dédiée au rôle croissant des big data et à leur analyse au service du marketing digital. Le panel était composé de Frédérick Vautrain de la société Viséo, Jeff Abrahamson, fondateur de Jellybooks, et Caroline Lancelot, professeur de marketing à Audencia. Pendant cette table ronde, bon nombre de tendances et applications émergentes ont été dévoilées au public, ainsi que les enjeux et opportunités introduites par la nouvelle législation sur la sécurité des données des consommateurs (Règlement Général sur la Protection des Données. 

Dans ce cadre de transformation digitale du marketing, Henri Isaac, professeur à Paris Dauphine a souhaité insister sur ce moment particulier – et très intéressant - que vivent aujourd’hui les hommes et les femmes de marketing. Pendant les dix dernières années, on a vu se développer un marketing automatisé, sur la base de données traitées en temps réel via des technologies très pointues, et piloté à partir de tableaux de bord extrêmement précis. On se rend compte aujourd’hui d’un certain nombre de dérives et il devient alors urgent de recréer des espaces de confiance, à la fois pour les annonceurs, les marques et les consommateurs. Les consommateurs doivent apprendre à reprendre la main sur leurs données, et ce en prenant conscience de leurs droits ; les différents acteurs de la chaîne vont tous devoir modifier leurs pratiques, vers plus de transparence.

Enfin, les organisateurs de cette journée ont souhaité salué la nouvelle génération d'experts, en remettant le « prix de la meilleure thèse en marketing digital ».  Quatre candidats avaient pour challenge de présenter, en 3 minutes, leurs travaux de recherche, en soulignant la pertinence managériale de leur travail. C’est Steffie Gallin qui a remporté le prix pour sa thèse intitulée « Effets de la participation à une communauté en ligne de soutien à la perte de poids sur les comportements alimentaires : le rôle médiateur de la sensibilité à l'influence sociale », une thèse qu’elle a soutenue en novembre dernier à l’Université de Gestion de Montpellier.

Pour en savoir plus, voir les vidéos des débats


Vous aimerez aussi

Catégories
Excellence Innovation Business